ALGER, FONDATION ET ÉVOLUTION D’UNE VILLE MÉDIÉVALE (Xe-XVe SIECLE)

Conférence-débat animée par le Pr. Amara Allaoua (Université de Constantine)

Samedi 14 juin 2014.

La conquête omeyyade de l’Afrique byzantine fit reléguer les villes maritimes au second plan à la suite de la fondation de Kairouan, centre du nouveau pouvoir, à l’intérieur du pays. Ainsi, la côte de la future Algérie ne joua pas un rôle central dans la vie politique et économique jusqu’à la fin du IXe siècle.

Sous l’impulsion du pouvoir califat de Cordoue, les marins et marchands
andalous réussissent à rétablir les échanges économiques entre les deux rives
de la Méditerranée et fondèrent plusieurs villes maritimes telles Oran et Ténès. Cette littoralisation progressive du Maghreb central allait connaître
une densité remarquable avec la fondation ou bien la refondation de
nouvelles villes comme Alger et un peu plus tard Béjaïa sur des sites
antiques. C’est Alger qui marqua la première orientation maritime de la dynastie zirîde.
L’intervenant nous propose l’évolution urbaine et économique de la ville durant les Moyen Âge ; en tentant de situer la place de la ville au cours de la crise XIVe siècle, il jette lumière sur ce XVe siècle durant lequel Alger devint le premier port de la « course » dans la région, peu avant le début de la conquête espagnole.

Programme – Alger médiévale FRANCAIS